Recettes traditionnelles

Grubkit annonce son gagnant pour le concours « Design Your Own »

Grubkit annonce son gagnant pour le concours « Design Your Own »


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Avec l'aide de leurs fans passionnés, Grubkit est fier d'annoncer son nouveau Tagine Grubkit

Le nouveau kit de tajine de Grubkit apporte une cuisine marocaine savoureuse directement à votre porte.

Il y a quelques mois, The Daily Meal associés avec le fournisseur de recettes à guichet unique Grubkit pour les aider dans leurs Concevez votre propre Grubkit concours, et nous sommes là pour annoncer les résultats. Avec le concours, l'équipe de Grubkit cherchait à créer un nouveau kit et à inciter leurs consommateurs à faire partie de leur produit, et les résultats ont été assez excitants.

Pouvons-nous annoncer le gagnant, le californien Ed Colman, qui a charmé l'équipe de Grubkit en raison de ses talents de cuisinier à domicile et de sa volonté de travailler avec l'équipe pour créer le parfait Grubkit. Avec l'aide d'Ed, Grubkit est fier d'annoncer son kit de tajine au couscous au safran. Ce kit ouvre la porte à une cuisine marocaine savoureuse, avec des épices exotiques comme la cardamome, la coriandre et le curcuma et d'autres ingrédients comme les abricots secs et les pruneaux qui travaillent tous ensemble pour créer un plat complexe et savoureux. Pour accompagner votre savoureux festin, il comprend même un accompagnement de couscous marocain au safran espagnol.

Créé par l'équipe mari et femme Max et Barb, la mission de Grubkit est simple : vous encourager à cuisiner en dehors de votre zone de confort en vous facilitant la tâche avec ces recettes pré-emballées. Ces kits enlèvent l'hésitation à la cuisine internationale, qu'il s'agisse de trouver un ingrédient dur ou d'acheter quelque chose en gros que vous pensez ne plus jamais utiliser. Tous les ingrédients pré-mesurés sont cueillis à la main, sains et biologiques, et vous sont envoyés dans des emballages biodégradables et compostables. Vous n'aurez plus peur de la cuisine internationale avec leurs paquets de recettes faciles à utiliser, alors découvrez ce qu'ils ont à offrir sur leur site Web.

Anne Dolce est la rédactrice en chef de The Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @anniecdolce


Qu'arrive-t-il VRAIMENT aux gagnants de la maison de rêve HGTV ?

Gagner le HGTV Dream Home Giveaway semble parfait, non? Pas si vite & #8230Si l'histoire est une indication, il s'avère que le rêve peut en fait être plus un cauchemar !

Pour célébrer le 25e anniversaire du cadeau Dream Home de HGTV, le populaire réseau câblé n'épargne aucune dépense. Non seulement le gagnant recevra une maison de bord de mer tentaculaire de 3 300 pieds carrés à 10 minutes de Newport, Rhode Island, il obtiendra une hypothèque de 250 000 $ et un tout nouveau camping-car.

Cela ressemble au prix parfait, et des millions d'anciens participants ont sans aucun doute pensé la même chose. Mais, nous sommes tous des adultes ici, donc nous savons que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

La « réalité » de la télé-réalité à la maison

Il s'avère qu'il n'est pas rare que les gagnants de concours comme celui-ci soient obligés de vendre les propriétés parce qu'ils ne peuvent pas se permettre les impôts sur le revenu, les taxes foncières ou même l'entretien. Même les gagnants des rénovations domiciliaires doivent souvent vendre.

Selon HGTV, un seul des 10 premiers gagnants de Dream House a pu conserver ses gains. Seuls six des 21 premiers gagnants ont vécu dans leurs nouvelles fouilles pendant plus d'un an.

La plus ancienne « survivante », la gagnante de 1998, a gardé la maison de ses rêves en Floride pendant huit ans avant de la vendre. Mais après avoir contracté une hypothèque sur l'endroit pour payer ses impôts, selon le magazine Country Living, elle l'a utilisé uniquement comme propriété de vacances.

Lorsqu'il est devenu évident que la plupart des gagnants n'étaient pas en mesure de conserver leurs prix, beaucoup ont opté pour l'option en espèces que HGTV a commencé à proposer. D'autres ont vendu leurs maisons de prix, souvent à leurs constructeurs, et rarement à leur pleine valeur.

Quel est le problème avec les maisons de rêve, de toute façon?

Impôts, principalement. Puisque les gains sont considérés comme des revenus, l'Oncle Sam veut sa part. Et souvent, il en va de même de l'État dans lequel se trouve la propriété, tout comme d'autres juridictions locales qui peuvent avoir une autorité fiscale.

Si vous avez la chance de gagner une maison de rêve HGTV, vous serez responsable de l'impôt fédéral sur le revenu sur la valeur de la propriété ou des améliorations, plus l'impôt sur le revenu de l'État, selon votre état de résidence. Cela signifie que vous paierez des impôts à votre taux marginal, car la valeur du prix s'ajoute à tout revenu que vous avez tiré de votre emploi et de vos investissements.

Autre problème : la plupart des prix des maisons de rêve sont situés dans des régions où le coût de la vie est plus élevé. Les taxes foncières, l'assurance habitation, les services publics et les frais d'entretien sont des charges récurrentes. Oh, et n'oublions pas que vous devrez peut-être meubler l'endroit.

La plupart des gens ne peuvent pas prendre le coup s'ils choisissent de garder la propriété, alors ils prennent l'argent et s'enfuient. Cependant, si vous prenez l'option en espèces, qui dans l'exemple ci-dessus ne représente « que » 1,262 million de dollars, le gouvernement fédéral vous coûtera un peu moins de 500 000 $. Vous seriez également redevable de l'impôt sur le revenu de l'État, mais il n'y aurait pas d'impôt foncier. Jolie petite aubaine.

(LIRE LA SUITE: Les coûts réels du retournement de maison que HGTV ne vous montre pas)

Un instantané des gagnants passés

Le gagnant de 2007 a en fait déclaré faillite, en partie parce qu'il ne pouvait pas se permettre le manoir texan de 2,5 millions de dollars qu'il a gagné, mais pas par manque d'efforts. Il a inscrit l'endroit pour 5,5 millions de dollars, mais après son entrée en forclusion, il s'est vendu pour 1,43 million de dollars, soit 1 million de moins que ce que la communauté immobilière locale a dit qu'il valait.

La gagnante de 2008 aurait dû payer une taxe de vente d'environ 700 000 $ plus 20 000 $ de plus par an pour les impôts fonciers. Elle a donc vendu sa nouvelle maison des Florida Keys pour 1,65 million de dollars. Mais à peine 14 mois plus tard, son acheteur l'a mis en vente pour 1,599 million de dollars. Il a fallu deux ans de plus pour vendre, et pour seulement 899 000 $.

La taxe de vente sur la maison de 2009 était de 500 000 $ et la taxe foncière était de 25 000 $. Ainsi, trois mois après avoir remporté le manse de Sonoma, en Californie, le vainqueur l'a vendu pour 2,2 millions de dollars. L'acheteur était le constructeur, qui l'a majoré de 10 % et l'a revendu. Mais il y avait un point positif : le gagnant a fait don du contenu de la maison, d'une valeur de 187 000 $, à une œuvre caritative.

La gagnante de 2010 s'est également fait une grande coupe de cheveux lorsqu'elle a vendu la maison du Nouveau-Mexique qu'elle a gagnée. Elle l'a mis en vente pour 1,195 million de dollars, pour le vendre pour 899 000 $.

Les gagnants de 2011 ont essayé d'utiliser leur nouveau pavillon skis aux pieds du Vermont comme maison de vacances, mais n'ont réussi à l'utiliser que cinq fois avant de décider de le vendre, rapporte Tedesco. L'endroit s'est vendu pour 2,7 millions de dollars, soit plus d'un million de moins que les 3,8 millions de dollars annoncés par HGTV.

La gagnante de 2019, Beverly Fulkerson d'Osgood, dans l'Indiana, a remporté une retraite de montagne du Montana de 3 650 pieds carrés.

Enfin, le gagnant de HGTV Dream Home de l'année dernière a remporté une maison de 3 500 pieds carrés évaluée à plus de 2 millions de dollars à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

On ne sait pas encore comment se portent les deux derniers gagnants, mais la morale de cette histoire est toujours claire : à moins que les gagnants de ces types de cadeaux n'aient l'intention de vendre les lieux qu'ils possèdent déjà et de déménager, ils ne peuvent probablement pas se permettre le coup. D'un autre côté, vendre vos gains – ou prendre l'argent à la place – pourrait entraîner un joli profit.


Qu'arrive-t-il VRAIMENT aux gagnants de la maison de rêve HGTV ?

Gagner le HGTV Dream Home Giveaway semble parfait, non? Pas si vite & #8230 Si l'histoire est une indication, il s'avère que le rêve peut en fait être plus un cauchemar !

Pour célébrer le 25e anniversaire du cadeau Dream Home de HGTV, le populaire réseau câblé n'épargne aucune dépense. Non seulement le gagnant recevra une maison de bord de mer tentaculaire de 3 300 pieds carrés à 10 minutes de Newport, Rhode Island, il obtiendra une hypothèque de 250 000 $ et un tout nouveau camping-car.

Cela semble être le prix parfait, et des millions d'anciens participants ont sans aucun doute pensé la même chose. Mais, nous sommes tous des adultes ici, donc nous savons que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

La « réalité » de la télé-réalité à la maison

Il s'avère qu'il n'est pas rare que les gagnants de concours comme celui-ci soient obligés de vendre les propriétés parce qu'ils ne peuvent pas payer les impôts sur le revenu, les taxes foncières ou même l'entretien. Même les gagnants des rénovations domiciliaires doivent souvent vendre.

Selon HGTV, un seul des 10 premiers gagnants de Dream House a pu conserver ses gains. Seuls six des 21 premiers gagnants ont vécu dans leurs nouvelles fouilles pendant plus d'un an.

La plus ancienne « survivante », la gagnante de 1998, a gardé la maison de ses rêves en Floride pendant huit ans avant de la vendre. Mais après avoir contracté une hypothèque sur l'endroit pour payer ses impôts, selon le magazine Country Living, elle l'a utilisé uniquement comme propriété de vacances.

Lorsqu'il est devenu évident que la plupart des gagnants n'étaient pas en mesure de conserver leurs prix, beaucoup ont opté pour l'option en espèces que HGTV a commencé à proposer. D'autres ont vendu leurs maisons de prix, souvent à leurs constructeurs, et rarement à leur pleine valeur.

Quel est le problème avec les maisons de rêve, de toute façon?

Impôts, principalement. Puisque les gains sont considérés comme des revenus, l'Oncle Sam veut sa part. Et souvent, il en va de même pour l'État dans lequel se trouve la propriété, tout comme d'autres juridictions locales qui peuvent avoir une autorité fiscale.

Si vous avez la chance de gagner une maison de rêve HGTV, vous serez responsable de l'impôt fédéral sur le revenu sur la valeur de la propriété ou des améliorations, plus l'impôt sur le revenu de l'État, selon votre état de résidence. Cela signifie que vous paierez des impôts à votre taux marginal, car la valeur du prix s'ajoute à tout revenu que vous avez tiré de votre emploi et de vos investissements.

Autre problème : la plupart des prix des maisons de rêve sont situés dans des régions où le coût de la vie est plus élevé. Les taxes foncières, l'assurance habitation, les services publics et les frais d'entretien sont des charges récurrentes. Oh, et n'oublions pas que vous devrez peut-être meubler l'endroit.

La plupart des gens ne peuvent pas prendre le coup s'ils choisissent de garder la propriété, alors ils prennent l'argent et s'enfuient. Cependant, si vous prenez l'option en espèces, qui dans l'exemple ci-dessus ne représente « que » 1,262 million de dollars, le gouvernement fédéral vous coûtera un peu moins de 500 000 $. Vous seriez également redevable de l'impôt sur le revenu de l'État, mais il n'y aurait pas d'impôt foncier. Jolie petite aubaine.

(LIRE LA SUITE: Les coûts réels du retournement de maison que HGTV ne vous montre pas)

Un instantané des gagnants passés

Le gagnant de 2007 a en fait déclaré faillite, en partie parce qu'il ne pouvait pas se permettre le manoir texan de 2,5 millions de dollars qu'il a gagné, mais pas par manque d'efforts. Il a inscrit l'endroit pour 5,5 millions de dollars, mais après son entrée en forclusion, il s'est vendu pour 1,43 million de dollars, soit 1 million de moins que ce que la communauté immobilière locale a dit qu'il valait.

La gagnante de 2008 aurait dû payer une taxe de vente d'environ 700 000 $ plus 20 000 $ de plus par an pour les impôts fonciers. Elle a donc vendu sa nouvelle maison des Florida Keys pour 1,65 million de dollars. Mais à peine 14 mois plus tard, son acheteur l'a mis en vente pour 1,599 million de dollars. Il a fallu deux ans de plus pour vendre, et pour seulement 899 000 $.

La taxe de vente sur la maison de 2009 était de 500 000 $ et la taxe foncière était de 25 000 $. Ainsi, trois mois après avoir remporté le manse de Sonoma, en Californie, le vainqueur l'a vendu pour 2,2 millions de dollars. L'acheteur était le constructeur, qui l'a majoré de 10 % et l'a revendu. Mais il y avait un point positif : le gagnant a fait don du contenu de la maison, d'une valeur de 187 000 $, à une œuvre caritative.

La gagnante de 2010 s'est également fait une grande coupe de cheveux lorsqu'elle a vendu la maison du Nouveau-Mexique qu'elle a gagnée. Elle l'a mis en vente pour 1,195 million de dollars, pour le vendre pour 899 000 $.

Les gagnants de 2011 ont essayé d'utiliser leur nouveau pavillon skis aux pieds du Vermont comme maison de vacances, mais n'ont réussi à l'utiliser que cinq fois avant de décider de le vendre, rapporte Tedesco. L'endroit s'est vendu pour 2,7 millions de dollars, soit plus d'un million de moins que les 3,8 millions de dollars annoncés par HGTV.

La gagnante de 2019, Beverly Fulkerson d'Osgood, dans l'Indiana, a remporté une retraite de montagne du Montana de 3 650 pieds carrés.

Enfin, le gagnant de HGTV Dream Home de l'année dernière a remporté une maison de 3 500 pieds carrés évaluée à plus de 2 millions de dollars à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

On ne sait pas encore comment se portent les deux derniers gagnants, mais la morale de cette histoire est toujours claire : à moins que les gagnants de ces types de cadeaux n'aient l'intention de vendre les lieux qu'ils possèdent déjà et de déménager, ils ne peuvent probablement pas se permettre le coup. D'un autre côté, vendre vos gains – ou prendre l'argent à la place – pourrait entraîner un beau profit.


Qu'arrive-t-il VRAIMENT aux gagnants de la maison de rêve HGTV ?

Gagner le cadeau HGTV Dream Home Giveaway semble parfait, non? Pas si vite & #8230Si l'histoire est une indication, il s'avère que le rêve peut en fait être plus un cauchemar !

Pour célébrer le 25e anniversaire du cadeau Dream Home de HGTV, le populaire réseau câblé n'épargne aucune dépense. Non seulement le gagnant recevra une maison de bord de mer tentaculaire de 3 300 pieds carrés à 10 minutes de Newport, Rhode Island, il obtiendra une hypothèque de 250 000 $ et un tout nouveau camping-car.

Cela semble être le prix parfait, et des millions d'anciens participants ont sans aucun doute pensé la même chose. Mais, nous sommes tous des adultes ici, donc nous savons que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

La « réalité » de la télé-réalité à la maison

Il s'avère qu'il n'est pas rare que les gagnants de concours comme celui-ci soient obligés de vendre les propriétés parce qu'ils ne peuvent pas se permettre les impôts sur le revenu, les taxes foncières ou même l'entretien. Même les gagnants des rénovations domiciliaires doivent souvent vendre.

Selon HGTV, un seul des 10 premiers gagnants de Dream House a pu conserver ses gains. Seuls six des 21 premiers gagnants ont vécu dans leurs nouvelles fouilles pendant plus d'un an.

La plus ancienne « survivante », la gagnante de 1998, a gardé la maison de ses rêves en Floride pendant huit ans avant de la vendre. Mais après avoir contracté une hypothèque sur l'endroit pour payer ses impôts, selon le magazine Country Living, elle l'a utilisé uniquement comme propriété de vacances.

Lorsqu'il est devenu évident que la plupart des gagnants n'étaient pas en mesure de conserver leurs prix, beaucoup ont opté pour l'option en espèces que HGTV a commencé à proposer. D'autres ont vendu leurs maisons de prix, souvent à leurs constructeurs, et rarement à leur pleine valeur.

Quel est le problème avec les maisons de rêve, de toute façon?

Impôts, principalement. Puisque les gains sont considérés comme des revenus, l'Oncle Sam veut sa part. Et souvent, il en va de même de l'État dans lequel se trouve la propriété, tout comme d'autres juridictions locales qui peuvent avoir une autorité fiscale.

Si vous avez la chance de gagner une maison de rêve HGTV, vous serez responsable de l'impôt fédéral sur le revenu sur la valeur de la propriété ou des améliorations, plus l'impôt sur le revenu de l'État, selon votre état de résidence. Cela signifie que vous paierez des impôts à votre taux marginal, car la valeur du prix s'ajoute à tout revenu que vous avez tiré de votre emploi et de vos investissements.

Autre problème : la plupart des prix des maisons de rêve sont situés dans des régions où le coût de la vie est plus élevé. Les taxes foncières, l'assurance habitation, les services publics et les frais d'entretien sont des charges récurrentes. Oh, et n'oublions pas que vous devrez peut-être meubler l'endroit.

La plupart des gens ne peuvent pas prendre le coup s'ils choisissent de garder la propriété, alors ils prennent l'argent et s'enfuient. Cependant, si vous prenez l'option en espèces, qui dans l'exemple ci-dessus ne représente « que » 1,262 million de dollars, le gouvernement fédéral vous coûtera un peu moins de 500 000 $. Vous seriez également redevable de l'impôt sur le revenu de l'État, mais il n'y aurait pas d'impôt foncier. Jolie petite aubaine.

(LIRE LA SUITE: Les coûts réels du retournement de maison que HGTV ne vous montre pas)

Un instantané des gagnants passés

Le gagnant de 2007 a en fait déclaré faillite, en partie parce qu'il ne pouvait pas se permettre le manoir texan de 2,5 millions de dollars qu'il a gagné, mais pas par manque d'efforts. Il a inscrit l'endroit pour 5,5 millions de dollars, mais après son entrée en forclusion, il s'est vendu pour 1,43 million de dollars, soit 1 million de moins que ce que la communauté immobilière locale a dit qu'il valait.

La gagnante de 2008 aurait dû payer une taxe de vente d'environ 700 000 $ plus 20 000 $ de plus par an pour les impôts fonciers. Elle a donc vendu sa nouvelle maison des Florida Keys pour 1,65 million de dollars. Mais à peine 14 mois plus tard, son acheteur l'a mis en vente pour 1,599 million de dollars. Il a fallu deux ans de plus pour vendre, et pour seulement 899 000 $.

La taxe de vente sur la maison de 2009 était de 500 000 $ et la taxe foncière était de 25 000 $. Ainsi, trois mois après avoir remporté le manse de Sonoma, en Californie, le vainqueur l'a vendu pour 2,2 millions de dollars. L'acheteur était le constructeur, qui l'a majoré de 10 % et l'a revendu. Mais il y avait un point positif : le gagnant a fait don du contenu de la maison, d'une valeur de 187 000 $, à une œuvre caritative.

La gagnante de 2010 s'est également fait une grande coupe de cheveux lorsqu'elle a vendu la maison du Nouveau-Mexique qu'elle a gagnée. Elle l'a mis en vente pour 1,195 million de dollars, pour le vendre pour 899 000 $.

Les gagnants de 2011 ont essayé d'utiliser leur nouveau pavillon skis aux pieds du Vermont comme maison de vacances, mais n'ont réussi à l'utiliser que cinq fois avant de décider de le vendre, rapporte Tedesco. L'endroit s'est vendu pour 2,7 millions de dollars, soit plus d'un million de moins que les 3,8 millions de dollars annoncés par HGTV.

La gagnante de 2019, Beverly Fulkerson d'Osgood, dans l'Indiana, a remporté une retraite de montagne du Montana de 3 650 pieds carrés.

Enfin, le gagnant de HGTV Dream Home de l'année dernière a remporté une maison de 3 500 pieds carrés évaluée à plus de 2 millions de dollars à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

On ne sait pas encore comment se portent les deux derniers gagnants, mais la morale de cette histoire est toujours claire : à moins que les gagnants de ces types de cadeaux n'aient l'intention de vendre les lieux qu'ils possèdent déjà et de déménager, ils ne peuvent probablement pas se permettre le coup. D'un autre côté, vendre vos gains – ou prendre l'argent à la place – pourrait entraîner un joli profit.


Qu'arrive-t-il VRAIMENT aux gagnants de la maison de rêve HGTV ?

Gagner le cadeau HGTV Dream Home Giveaway semble parfait, non? Pas si vite & #8230 Si l'histoire est une indication, il s'avère que le rêve peut en fait être plus un cauchemar !

Pour célébrer le 25e anniversaire du cadeau Dream Home de HGTV, le populaire réseau câblé n'épargne aucune dépense. Non seulement le gagnant recevra une maison de bord de mer tentaculaire de 3 300 pieds carrés à 10 minutes de Newport, Rhode Island, il obtiendra une hypothèque de 250 000 $ et un tout nouveau camping-car.

Cela semble être le prix parfait, et des millions d'anciens participants ont sans aucun doute pensé la même chose. Mais, nous sommes tous des adultes ici, donc nous savons que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

La « réalité » de la télé-réalité à la maison

Il s'avère qu'il n'est pas rare que les gagnants de concours comme celui-ci soient obligés de vendre les propriétés parce qu'ils ne peuvent pas se permettre les impôts sur le revenu, les taxes foncières ou même l'entretien. Même les gagnants des rénovations domiciliaires doivent souvent vendre.

Selon HGTV, un seul des 10 premiers gagnants de Dream House a pu conserver ses gains. Seuls six des 21 premiers gagnants ont vécu dans leurs nouvelles fouilles pendant plus d'un an.

La plus ancienne « survivante », la gagnante de 1998, a gardé la maison de ses rêves en Floride pendant huit ans avant de la vendre. Mais après avoir contracté une hypothèque sur l'endroit pour payer ses impôts, selon le magazine Country Living, elle l'a utilisé uniquement comme propriété de vacances.

Lorsqu'il est devenu évident que la plupart des gagnants n'étaient pas en mesure de conserver leurs prix, beaucoup ont opté pour l'option en espèces que HGTV a commencé à proposer. D'autres ont vendu leurs maisons de prix, souvent à leurs constructeurs, et rarement à leur pleine valeur.

Quel est le problème avec les maisons de rêve, de toute façon?

Impôts, principalement. Puisque les gains sont considérés comme des revenus, l'Oncle Sam veut sa part. Et souvent, il en va de même de l'État dans lequel se trouve la propriété, tout comme d'autres juridictions locales qui peuvent avoir une autorité fiscale.

Si vous avez la chance de gagner une maison de rêve HGTV, vous serez responsable de l'impôt fédéral sur le revenu sur la valeur de la propriété ou des améliorations, plus l'impôt sur le revenu de l'État, selon votre état de résidence. Cela signifie que vous paierez des impôts à votre taux marginal, car la valeur du prix s'ajoute à tout revenu que vous avez tiré de votre emploi et de vos investissements.

Autre problème : la plupart des prix des maisons de rêve sont situés dans des régions où le coût de la vie est plus élevé. Les taxes foncières, l'assurance habitation, les services publics et les frais d'entretien sont des charges récurrentes. Oh, et n'oublions pas que vous devrez peut-être meubler l'endroit.

La plupart des gens ne peuvent pas prendre le coup s'ils choisissent de garder la propriété, alors ils prennent l'argent et s'enfuient. Cependant, si vous prenez l'option en espèces, qui dans l'exemple ci-dessus ne représente « que » 1,262 million de dollars, le gouvernement fédéral vous coûtera un peu moins de 500 000 $. Vous seriez également redevable de l'impôt sur le revenu de l'État, mais il n'y aurait pas d'impôt foncier. Jolie petite aubaine.

(LIRE LA SUITE: Les coûts réels du retournement de maison que HGTV ne vous montre pas)

Un instantané des gagnants passés

Le gagnant de 2007 a en fait déclaré faillite, en partie parce qu'il ne pouvait pas se permettre le manoir texan de 2,5 millions de dollars qu'il a gagné, mais pas par manque d'efforts. Il a inscrit l'endroit pour 5,5 millions de dollars, mais après son entrée en forclusion, il s'est vendu pour 1,43 million de dollars, soit 1 million de moins que ce que la communauté immobilière locale a dit qu'il valait.

La gagnante de 2008 aurait dû payer une taxe de vente d'environ 700 000 $ plus 20 000 $ de plus par an pour les impôts fonciers. Elle a donc vendu sa nouvelle maison des Florida Keys pour 1,65 million de dollars. Mais à peine 14 mois plus tard, son acheteur l'a mis en vente pour 1,599 million de dollars. Il a fallu deux ans de plus pour vendre, et pour seulement 899 000 $.

La taxe de vente sur la maison de 2009 était de 500 000 $ et la taxe foncière était de 25 000 $. Ainsi, trois mois après avoir remporté le manse de Sonoma, en Californie, le vainqueur l'a vendu pour 2,2 millions de dollars. L'acheteur était le constructeur, qui l'a majoré de 10 % et l'a revendu. Mais il y avait un point positif : le gagnant a fait don du contenu de la maison, d'une valeur de 187 000 $, à une œuvre caritative.

La gagnante de 2010 s'est également fait une grande coupe de cheveux lorsqu'elle a vendu la maison du Nouveau-Mexique qu'elle a gagnée. Elle l'a mis en vente pour 1,195 million de dollars, pour le vendre pour 899 000 $.

Les gagnants de 2011 ont essayé d'utiliser leur nouveau pavillon skis aux pieds du Vermont comme maison de vacances, mais n'ont réussi à l'utiliser que cinq fois avant de décider de le vendre, rapporte Tedesco. L'endroit s'est vendu pour 2,7 millions de dollars, soit plus d'un million de moins que les 3,8 millions de dollars annoncés par HGTV.

La gagnante de 2019, Beverly Fulkerson d'Osgood, dans l'Indiana, a remporté une retraite de montagne du Montana de 3 650 pieds carrés.

Enfin, le gagnant de HGTV Dream Home de l'année dernière a remporté une maison de 3 500 pieds carrés évaluée à plus de 2 millions de dollars à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

On ne sait pas encore comment se portent les deux derniers gagnants, mais la morale de cette histoire est toujours claire : à moins que les gagnants de ces types de cadeaux n'aient l'intention de vendre les lieux qu'ils possèdent déjà et de déménager, ils ne peuvent probablement pas se permettre le coup. D'un autre côté, vendre vos gains – ou prendre l'argent à la place – pourrait entraîner un beau profit.


Qu'arrive-t-il VRAIMENT aux gagnants de la maison de rêve HGTV ?

Gagner le HGTV Dream Home Giveaway semble parfait, non? Pas si vite & #8230 Si l'histoire est une indication, il s'avère que le rêve peut en fait être plus un cauchemar !

Pour célébrer le 25e anniversaire du cadeau Dream Home de HGTV, le populaire réseau câblé n'épargne aucune dépense. Non seulement le gagnant recevra une maison de bord de mer tentaculaire de 3 300 pieds carrés à 10 minutes de Newport, Rhode Island, il obtiendra une hypothèque de 250 000 $ et un tout nouveau camping-car.

Cela ressemble au prix parfait, et des millions d'anciens participants ont sans aucun doute pensé la même chose. Mais, nous sommes tous des adultes ici, donc nous savons que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

La « réalité » de la télé-réalité à la maison

Il s'avère qu'il n'est pas rare que les gagnants de concours comme celui-ci soient obligés de vendre les propriétés parce qu'ils ne peuvent pas payer les impôts sur le revenu, les taxes foncières ou même l'entretien. Même les gagnants des rénovations domiciliaires doivent souvent vendre.

Selon HGTV, un seul des 10 premiers gagnants de Dream House a pu conserver ses gains. Seuls six des 21 premiers gagnants ont vécu dans leurs nouvelles fouilles pendant plus d'un an.

La plus ancienne « survivante », la gagnante de 1998, a gardé la maison de ses rêves en Floride pendant huit ans avant de la vendre. Mais après avoir contracté une hypothèque sur l'endroit pour payer ses impôts, selon le magazine Country Living, elle l'a utilisé uniquement comme propriété de vacances.

Lorsqu'il est devenu évident que la plupart des gagnants n'étaient pas en mesure de conserver leurs prix, beaucoup ont opté pour l'option en espèces que HGTV a commencé à proposer. D'autres ont vendu leurs maisons de prix, souvent à leurs constructeurs, et rarement à leur pleine valeur.

Quel est le problème avec les maisons de rêve, de toute façon?

Impôts, principalement. Puisque les gains sont considérés comme des revenus, l'Oncle Sam veut sa part. Et souvent, il en va de même de l'État dans lequel se trouve la propriété, tout comme d'autres juridictions locales qui peuvent avoir une autorité fiscale.

Si vous avez la chance de gagner une maison de rêve HGTV, vous serez responsable de l'impôt fédéral sur le revenu sur la valeur de la propriété ou des améliorations, plus l'impôt sur le revenu de l'État, selon votre état de résidence. Cela signifie que vous paierez des impôts à votre taux marginal, car la valeur du prix s'ajoute à tout revenu que vous avez tiré de votre emploi et de vos investissements.

Autre problème : la plupart des prix des maisons de rêve sont situés dans des régions où le coût de la vie est plus élevé. Les taxes foncières, l'assurance habitation, les services publics et les frais d'entretien sont des charges récurrentes. Oh, et n'oublions pas que vous devrez peut-être meubler l'endroit.

La plupart des gens ne peuvent pas prendre le coup s'ils choisissent de garder la propriété, alors ils prennent l'argent et s'enfuient. Cependant, si vous prenez l'option en espèces, qui dans l'exemple ci-dessus ne représente « que » 1,262 million de dollars, le gouvernement fédéral vous coûtera un peu moins de 500 000 $. Vous seriez également redevable de l'impôt sur le revenu de l'État, mais il n'y aurait pas d'impôt foncier. Jolie petite aubaine.

(LIRE LA SUITE: Les coûts réels du retournement de maison que HGTV ne vous montre pas)

Un instantané des gagnants passés

Le gagnant de 2007 a en fait déclaré faillite, en partie parce qu'il ne pouvait pas se permettre le manoir texan de 2,5 millions de dollars qu'il a gagné, mais pas par manque d'efforts. Il a inscrit l'endroit pour 5,5 millions de dollars, mais après son entrée en forclusion, il s'est vendu pour 1,43 million de dollars, soit 1 million de moins que ce que la communauté immobilière locale a dit qu'il valait.

La gagnante de 2008 aurait dû payer une taxe de vente d'environ 700 000 $ plus 20 000 $ de plus par an pour les impôts fonciers. Elle a donc vendu sa nouvelle maison des Florida Keys pour 1,65 million de dollars. Mais à peine 14 mois plus tard, son acheteur l'a mis en vente pour 1,599 million de dollars. Il a fallu deux ans de plus pour vendre, et pour seulement 899 000 $.

La taxe de vente sur la maison de 2009 était de 500 000 $ et la taxe foncière était de 25 000 $. Ainsi, trois mois après avoir remporté le manse de Sonoma, en Californie, le vainqueur l'a vendu pour 2,2 millions de dollars. L'acheteur était le constructeur, qui l'a majoré de 10 % et l'a revendu. Mais il y avait un point positif : le gagnant a fait don du contenu de la maison, d'une valeur de 187 000 $, à une œuvre caritative.

La gagnante de 2010 s'est également fait une grande coupe de cheveux lorsqu'elle a vendu la maison du Nouveau-Mexique qu'elle a gagnée. Elle l'a mis en vente pour 1,195 million de dollars, pour le vendre pour 899 000 $.

Les gagnants de 2011 ont essayé d'utiliser leur nouveau pavillon skis aux pieds du Vermont comme maison de vacances, mais n'ont réussi à l'utiliser que cinq fois avant de décider de le vendre, rapporte Tedesco. L'endroit s'est vendu pour 2,7 millions de dollars, soit plus d'un million de moins que les 3,8 millions de dollars annoncés par HGTV.

La gagnante de 2019, Beverly Fulkerson d'Osgood, dans l'Indiana, a remporté une retraite de montagne du Montana de 3 650 pieds carrés.

Enfin, le gagnant de HGTV Dream Home de l'année dernière a remporté une maison de 3 500 pieds carrés évaluée à plus de 2 millions de dollars à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

On ne sait pas encore comment se portent les deux derniers gagnants, mais la morale de cette histoire est toujours claire : à moins que les gagnants de ces types de cadeaux n'aient l'intention de vendre les lieux qu'ils possèdent déjà et de déménager, ils ne peuvent probablement pas se permettre le coup. D'un autre côté, vendre vos gains – ou prendre l'argent à la place – pourrait entraîner un beau profit.


Qu'arrive-t-il VRAIMENT aux gagnants de la maison de rêve HGTV ?

Gagner le cadeau HGTV Dream Home Giveaway semble parfait, non? Pas si vite & #8230Si l'histoire est une indication, il s'avère que le rêve peut en fait être plus un cauchemar !

Pour célébrer le 25e anniversaire du cadeau Dream Home de HGTV, le populaire réseau câblé n'épargne aucune dépense. Non seulement le gagnant recevra une maison de bord de mer tentaculaire de 3 300 pieds carrés à 10 minutes de Newport, Rhode Island, il obtiendra une hypothèque de 250 000 $ et un tout nouveau camping-car.

Cela semble être le prix parfait, et des millions d'anciens participants ont sans aucun doute pensé la même chose. Mais, nous sommes tous des adultes ici, donc nous savons que si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

La « réalité » de la télé-réalité à la maison

Il s'avère qu'il n'est pas rare que les gagnants de concours comme celui-ci soient obligés de vendre les propriétés parce qu'ils ne peuvent pas se permettre les impôts sur le revenu, les taxes foncières ou même l'entretien. Même les gagnants des rénovations domiciliaires doivent souvent vendre.

Selon HGTV, un seul des 10 premiers gagnants de Dream House a pu conserver ses gains. Seuls six des 21 premiers gagnants ont vécu dans leurs nouvelles fouilles pendant plus d'un an.

La plus ancienne « survivante », la gagnante de 1998, a gardé la maison de ses rêves en Floride pendant huit ans avant de la vendre. Mais après avoir contracté une hypothèque sur l'endroit pour payer ses impôts, selon le magazine Country Living, elle l'a utilisé uniquement comme propriété de vacances.

Lorsqu'il est devenu évident que la plupart des gagnants n'étaient pas en mesure de conserver leurs prix, beaucoup ont opté pour l'option en espèces que HGTV a commencé à proposer. D'autres ont vendu leurs maisons de prix, souvent à leurs constructeurs, et rarement à leur pleine valeur.

Quel est le problème avec les maisons de rêve, de toute façon?

Impôts, principalement. Puisque les gains sont considérés comme des revenus, l'Oncle Sam veut sa part. Et souvent, il en va de même de l'État dans lequel se trouve la propriété, tout comme d'autres juridictions locales qui peuvent avoir une autorité fiscale.

Si vous avez la chance de gagner une maison de rêve HGTV, vous serez responsable de l'impôt fédéral sur le revenu sur la valeur de la propriété ou des améliorations, plus l'impôt sur le revenu de l'État, selon votre état de résidence. Cela signifie que vous paierez des impôts à votre taux marginal, car la valeur du prix s'ajoute à tout revenu que vous avez tiré de votre emploi et de vos investissements.

Autre problème : la plupart des prix des maisons de rêve sont situés dans des régions où le coût de la vie est plus élevé. Les taxes foncières, l'assurance habitation, les services publics et les frais d'entretien sont des charges récurrentes. Oh, et n'oublions pas que vous devrez peut-être meubler l'endroit.

La plupart des gens ne peuvent pas prendre le coup s'ils choisissent de garder la propriété, alors ils prennent l'argent et s'enfuient. Cependant, si vous prenez l'option en espèces, qui dans l'exemple ci-dessus ne représente « que » 1,262 million de dollars, le gouvernement fédéral vous coûtera un peu moins de 500 000 $. Vous seriez également redevable de l'impôt sur le revenu de l'État, mais il n'y aurait pas d'impôt foncier. Jolie petite aubaine.

(LIRE LA SUITE: Les coûts réels du retournement de maison que HGTV ne vous montre pas)

Un instantané des gagnants passés

Le gagnant de 2007 a en fait déclaré faillite, en partie parce qu'il ne pouvait pas se permettre le manoir texan de 2,5 millions de dollars qu'il a gagné, mais pas par manque d'efforts. Il a inscrit l'endroit pour 5,5 millions de dollars, mais après son entrée en forclusion, il s'est vendu pour 1,43 million de dollars, soit 1 million de moins que ce que la communauté immobilière locale a dit qu'il valait.

La gagnante de 2008 aurait dû payer une taxe de vente d'environ 700 000 $ plus 20 000 $ de plus par an pour les impôts fonciers. Elle a donc vendu sa nouvelle maison des Florida Keys pour 1,65 million de dollars. Mais à peine 14 mois plus tard, son acheteur l'a mis en vente pour 1,599 million de dollars. Il a fallu deux ans de plus pour vendre, et pour seulement 899 000 $.

La taxe de vente sur la maison de 2009 était de 500 000 $ et la taxe foncière était de 25 000 $. So three months after winning the Sonoma, Calif., manse, the winner sold it for $2.2 million. The buyer was the builder, who marked it up 10% and resold it. But there was a bright spot – the winner donated the contents of the home, valued at $187,000, to charity.

The 2010 winner also took a big haircut when she sold the New Mexico house she won. She listed it for $1.195 million, only to sell it for $899,000.

The 2011 winners tried to use their new Vermont ski-in, ski-out lodge as a vacation home but only managed to use it five times before deciding to sell it, Tedesco reports. The place sold for $2.7 million, more than a million less than the $3.8 million HGTV said it was worth.

The 2019 winner, Beverly Fulkerson of Osgood, Ind., won a 3,650-square-foot Montana mountain retreat.

Finally, last year’s HGTV Dream Home winner took home a 3,500-square-foot house valued at more than $2 million in Pittsburgh, Pa.

There’s no word yet on how the last two winners are faring, but the moral of this story is still clear: unless winners of these types of giveaways plan to sell the places they already own and move, they probably can’t afford the hit. On the other hand, selling your winnings – or taking the cash instead – could result in a nice profit.


What REALLY Happens to HGTV Dream Home Winners?

Winning the HGTV Dream Home Giveaway sounds perfect, right? Not so fast…If history is any indication, it turns out that dream may actually be more of a nightmare!

To celebrate the 25th anniversary of HGTV’s Dream Home giveaway, the popular cable network is sparing no expense. Not only will the winner receive a sprawling 3,300-square-foot seaside house 10 minutes from Newport, Rhode Island, he or she will get a $250,000 mortgage and a brand new motor home.

It sounds like the perfect prize, and millions of past entrants no doubt have thought the same. But, we’re all adults here…so we know that if something sounds too good to be true, it probably is.

The “Reality” of Reality Home Television

As it turns out, it’s not unusual for winners of contests like this to be forced to sell the properties because they can’t afford the income taxes, property taxes or even the upkeep. Even winners of home make-overs must often sell.

According to HGTV, only one of the first 10 Dream House winners has been able to hang on to their winnings. Just six of the first 21 winners actually lived in their new digs for more than a year.

The longest “survivor,” the 1998 winner, kept her dream home in Florida for eight years before selling it. But after taking out a mortgage on the place to pay her taxes, according to Country Living magazine, she used it only as a vacation property.

When it became obvious that most winners were unable to keep their prizes, many opted to take the cash option HGTV began offering. Others sold their prize homes, often back to their builders, and rarely at full value.

What’s the Problem With Dream Homes, Anyway?

Taxes, mostly. Since the winnings are considered income, Uncle Sam wants his cut. And often, so does the state in which the property is located, as do other local jurisdictions which may have taxing authority.

If you’re lucky enough to win an HGTV Dream Home, you’ll be responsible for federal income taxes on the value of the property or improvements, plus state income tax, depending on your state of residence. That means you’ll pay taxes at your marginal rate because the value of the prize is on top of any income you’ve earned from employment and investments.

Another problem: Most dream home prizes are located in areas with higher costs of living. Compound that even further with property taxes, homeowners’ insurance, utilities and maintenance costs are recurring charges. Oh, and let’s not forget…you may have to furnish the place.

Most people can’t take the hit if they opt to keep the property, so they take the money and run. However, if you take the cash option, which in the example above is “just” $1.262 million, the feds would ding you for slightly less than $500,000. You’d also owe state income taxes, but there wouldn’t by any property taxes. Nice little windfall.

(READ MORE: The Real Costs of House Flipping That HGTV Doesn’t Show You)

A Snapshot of Past Winners

The 2007 winner actually ended up declaring bankruptcy, in part because he couldn’t afford the $2.5 million Texas mansion he won, though not for lack of effort. He listed the place for $5.5 million, but after it went into foreclosure it sold for $1.43 million – $1 million less than the local real estate community said it was worth.

The 2008 winner would have had to pay sales tax of roughly $700,000 plus $20,000 more annually for property taxes, so she sold her new Florida Keys house for $1.65 million. But just 14 months later, her buyer listed it for sale $1.599 million. It took two more years to sell, and for only $899,000.

The sales tax on the 2009 house was $500,000, and the property tax was $25,000. So three months after winning the Sonoma, Calif., manse, the winner sold it for $2.2 million. The buyer was the builder, who marked it up 10% and resold it. But there was a bright spot – the winner donated the contents of the home, valued at $187,000, to charity.

The 2010 winner also took a big haircut when she sold the New Mexico house she won. She listed it for $1.195 million, only to sell it for $899,000.

The 2011 winners tried to use their new Vermont ski-in, ski-out lodge as a vacation home but only managed to use it five times before deciding to sell it, Tedesco reports. The place sold for $2.7 million, more than a million less than the $3.8 million HGTV said it was worth.

The 2019 winner, Beverly Fulkerson of Osgood, Ind., won a 3,650-square-foot Montana mountain retreat.

Finally, last year’s HGTV Dream Home winner took home a 3,500-square-foot house valued at more than $2 million in Pittsburgh, Pa.

There’s no word yet on how the last two winners are faring, but the moral of this story is still clear: unless winners of these types of giveaways plan to sell the places they already own and move, they probably can’t afford the hit. On the other hand, selling your winnings – or taking the cash instead – could result in a nice profit.


What REALLY Happens to HGTV Dream Home Winners?

Winning the HGTV Dream Home Giveaway sounds perfect, right? Not so fast…If history is any indication, it turns out that dream may actually be more of a nightmare!

To celebrate the 25th anniversary of HGTV’s Dream Home giveaway, the popular cable network is sparing no expense. Not only will the winner receive a sprawling 3,300-square-foot seaside house 10 minutes from Newport, Rhode Island, he or she will get a $250,000 mortgage and a brand new motor home.

It sounds like the perfect prize, and millions of past entrants no doubt have thought the same. But, we’re all adults here…so we know that if something sounds too good to be true, it probably is.

The “Reality” of Reality Home Television

As it turns out, it’s not unusual for winners of contests like this to be forced to sell the properties because they can’t afford the income taxes, property taxes or even the upkeep. Even winners of home make-overs must often sell.

According to HGTV, only one of the first 10 Dream House winners has been able to hang on to their winnings. Just six of the first 21 winners actually lived in their new digs for more than a year.

The longest “survivor,” the 1998 winner, kept her dream home in Florida for eight years before selling it. But after taking out a mortgage on the place to pay her taxes, according to Country Living magazine, she used it only as a vacation property.

When it became obvious that most winners were unable to keep their prizes, many opted to take the cash option HGTV began offering. Others sold their prize homes, often back to their builders, and rarely at full value.

What’s the Problem With Dream Homes, Anyway?

Taxes, mostly. Since the winnings are considered income, Uncle Sam wants his cut. And often, so does the state in which the property is located, as do other local jurisdictions which may have taxing authority.

If you’re lucky enough to win an HGTV Dream Home, you’ll be responsible for federal income taxes on the value of the property or improvements, plus state income tax, depending on your state of residence. That means you’ll pay taxes at your marginal rate because the value of the prize is on top of any income you’ve earned from employment and investments.

Another problem: Most dream home prizes are located in areas with higher costs of living. Compound that even further with property taxes, homeowners’ insurance, utilities and maintenance costs are recurring charges. Oh, and let’s not forget…you may have to furnish the place.

Most people can’t take the hit if they opt to keep the property, so they take the money and run. However, if you take the cash option, which in the example above is “just” $1.262 million, the feds would ding you for slightly less than $500,000. You’d also owe state income taxes, but there wouldn’t by any property taxes. Nice little windfall.

(READ MORE: The Real Costs of House Flipping That HGTV Doesn’t Show You)

A Snapshot of Past Winners

The 2007 winner actually ended up declaring bankruptcy, in part because he couldn’t afford the $2.5 million Texas mansion he won, though not for lack of effort. He listed the place for $5.5 million, but after it went into foreclosure it sold for $1.43 million – $1 million less than the local real estate community said it was worth.

The 2008 winner would have had to pay sales tax of roughly $700,000 plus $20,000 more annually for property taxes, so she sold her new Florida Keys house for $1.65 million. But just 14 months later, her buyer listed it for sale $1.599 million. It took two more years to sell, and for only $899,000.

The sales tax on the 2009 house was $500,000, and the property tax was $25,000. So three months after winning the Sonoma, Calif., manse, the winner sold it for $2.2 million. The buyer was the builder, who marked it up 10% and resold it. But there was a bright spot – the winner donated the contents of the home, valued at $187,000, to charity.

The 2010 winner also took a big haircut when she sold the New Mexico house she won. She listed it for $1.195 million, only to sell it for $899,000.

The 2011 winners tried to use their new Vermont ski-in, ski-out lodge as a vacation home but only managed to use it five times before deciding to sell it, Tedesco reports. The place sold for $2.7 million, more than a million less than the $3.8 million HGTV said it was worth.

The 2019 winner, Beverly Fulkerson of Osgood, Ind., won a 3,650-square-foot Montana mountain retreat.

Finally, last year’s HGTV Dream Home winner took home a 3,500-square-foot house valued at more than $2 million in Pittsburgh, Pa.

There’s no word yet on how the last two winners are faring, but the moral of this story is still clear: unless winners of these types of giveaways plan to sell the places they already own and move, they probably can’t afford the hit. On the other hand, selling your winnings – or taking the cash instead – could result in a nice profit.


What REALLY Happens to HGTV Dream Home Winners?

Winning the HGTV Dream Home Giveaway sounds perfect, right? Not so fast…If history is any indication, it turns out that dream may actually be more of a nightmare!

To celebrate the 25th anniversary of HGTV’s Dream Home giveaway, the popular cable network is sparing no expense. Not only will the winner receive a sprawling 3,300-square-foot seaside house 10 minutes from Newport, Rhode Island, he or she will get a $250,000 mortgage and a brand new motor home.

It sounds like the perfect prize, and millions of past entrants no doubt have thought the same. But, we’re all adults here…so we know that if something sounds too good to be true, it probably is.

The “Reality” of Reality Home Television

As it turns out, it’s not unusual for winners of contests like this to be forced to sell the properties because they can’t afford the income taxes, property taxes or even the upkeep. Even winners of home make-overs must often sell.

According to HGTV, only one of the first 10 Dream House winners has been able to hang on to their winnings. Just six of the first 21 winners actually lived in their new digs for more than a year.

The longest “survivor,” the 1998 winner, kept her dream home in Florida for eight years before selling it. But after taking out a mortgage on the place to pay her taxes, according to Country Living magazine, she used it only as a vacation property.

When it became obvious that most winners were unable to keep their prizes, many opted to take the cash option HGTV began offering. Others sold their prize homes, often back to their builders, and rarely at full value.

What’s the Problem With Dream Homes, Anyway?

Taxes, mostly. Since the winnings are considered income, Uncle Sam wants his cut. And often, so does the state in which the property is located, as do other local jurisdictions which may have taxing authority.

If you’re lucky enough to win an HGTV Dream Home, you’ll be responsible for federal income taxes on the value of the property or improvements, plus state income tax, depending on your state of residence. That means you’ll pay taxes at your marginal rate because the value of the prize is on top of any income you’ve earned from employment and investments.

Another problem: Most dream home prizes are located in areas with higher costs of living. Compound that even further with property taxes, homeowners’ insurance, utilities and maintenance costs are recurring charges. Oh, and let’s not forget…you may have to furnish the place.

Most people can’t take the hit if they opt to keep the property, so they take the money and run. However, if you take the cash option, which in the example above is “just” $1.262 million, the feds would ding you for slightly less than $500,000. You’d also owe state income taxes, but there wouldn’t by any property taxes. Nice little windfall.

(READ MORE: The Real Costs of House Flipping That HGTV Doesn’t Show You)

A Snapshot of Past Winners

The 2007 winner actually ended up declaring bankruptcy, in part because he couldn’t afford the $2.5 million Texas mansion he won, though not for lack of effort. He listed the place for $5.5 million, but after it went into foreclosure it sold for $1.43 million – $1 million less than the local real estate community said it was worth.

The 2008 winner would have had to pay sales tax of roughly $700,000 plus $20,000 more annually for property taxes, so she sold her new Florida Keys house for $1.65 million. But just 14 months later, her buyer listed it for sale $1.599 million. It took two more years to sell, and for only $899,000.

The sales tax on the 2009 house was $500,000, and the property tax was $25,000. So three months after winning the Sonoma, Calif., manse, the winner sold it for $2.2 million. The buyer was the builder, who marked it up 10% and resold it. But there was a bright spot – the winner donated the contents of the home, valued at $187,000, to charity.

The 2010 winner also took a big haircut when she sold the New Mexico house she won. She listed it for $1.195 million, only to sell it for $899,000.

The 2011 winners tried to use their new Vermont ski-in, ski-out lodge as a vacation home but only managed to use it five times before deciding to sell it, Tedesco reports. The place sold for $2.7 million, more than a million less than the $3.8 million HGTV said it was worth.

The 2019 winner, Beverly Fulkerson of Osgood, Ind., won a 3,650-square-foot Montana mountain retreat.

Finally, last year’s HGTV Dream Home winner took home a 3,500-square-foot house valued at more than $2 million in Pittsburgh, Pa.

There’s no word yet on how the last two winners are faring, but the moral of this story is still clear: unless winners of these types of giveaways plan to sell the places they already own and move, they probably can’t afford the hit. On the other hand, selling your winnings – or taking the cash instead – could result in a nice profit.


What REALLY Happens to HGTV Dream Home Winners?

Winning the HGTV Dream Home Giveaway sounds perfect, right? Not so fast…If history is any indication, it turns out that dream may actually be more of a nightmare!

To celebrate the 25th anniversary of HGTV’s Dream Home giveaway, the popular cable network is sparing no expense. Not only will the winner receive a sprawling 3,300-square-foot seaside house 10 minutes from Newport, Rhode Island, he or she will get a $250,000 mortgage and a brand new motor home.

It sounds like the perfect prize, and millions of past entrants no doubt have thought the same. But, we’re all adults here…so we know that if something sounds too good to be true, it probably is.

The “Reality” of Reality Home Television

As it turns out, it’s not unusual for winners of contests like this to be forced to sell the properties because they can’t afford the income taxes, property taxes or even the upkeep. Even winners of home make-overs must often sell.

According to HGTV, only one of the first 10 Dream House winners has been able to hang on to their winnings. Just six of the first 21 winners actually lived in their new digs for more than a year.

The longest “survivor,” the 1998 winner, kept her dream home in Florida for eight years before selling it. But after taking out a mortgage on the place to pay her taxes, according to Country Living magazine, she used it only as a vacation property.

When it became obvious that most winners were unable to keep their prizes, many opted to take the cash option HGTV began offering. Others sold their prize homes, often back to their builders, and rarely at full value.

What’s the Problem With Dream Homes, Anyway?

Taxes, mostly. Since the winnings are considered income, Uncle Sam wants his cut. And often, so does the state in which the property is located, as do other local jurisdictions which may have taxing authority.

If you’re lucky enough to win an HGTV Dream Home, you’ll be responsible for federal income taxes on the value of the property or improvements, plus state income tax, depending on your state of residence. That means you’ll pay taxes at your marginal rate because the value of the prize is on top of any income you’ve earned from employment and investments.

Another problem: Most dream home prizes are located in areas with higher costs of living. Compound that even further with property taxes, homeowners’ insurance, utilities and maintenance costs are recurring charges. Oh, and let’s not forget…you may have to furnish the place.

Most people can’t take the hit if they opt to keep the property, so they take the money and run. However, if you take the cash option, which in the example above is “just” $1.262 million, the feds would ding you for slightly less than $500,000. You’d also owe state income taxes, but there wouldn’t by any property taxes. Nice little windfall.

(READ MORE: The Real Costs of House Flipping That HGTV Doesn’t Show You)

A Snapshot of Past Winners

The 2007 winner actually ended up declaring bankruptcy, in part because he couldn’t afford the $2.5 million Texas mansion he won, though not for lack of effort. He listed the place for $5.5 million, but after it went into foreclosure it sold for $1.43 million – $1 million less than the local real estate community said it was worth.

The 2008 winner would have had to pay sales tax of roughly $700,000 plus $20,000 more annually for property taxes, so she sold her new Florida Keys house for $1.65 million. But just 14 months later, her buyer listed it for sale $1.599 million. It took two more years to sell, and for only $899,000.

The sales tax on the 2009 house was $500,000, and the property tax was $25,000. So three months after winning the Sonoma, Calif., manse, the winner sold it for $2.2 million. The buyer was the builder, who marked it up 10% and resold it. But there was a bright spot – the winner donated the contents of the home, valued at $187,000, to charity.

The 2010 winner also took a big haircut when she sold the New Mexico house she won. She listed it for $1.195 million, only to sell it for $899,000.

The 2011 winners tried to use their new Vermont ski-in, ski-out lodge as a vacation home but only managed to use it five times before deciding to sell it, Tedesco reports. The place sold for $2.7 million, more than a million less than the $3.8 million HGTV said it was worth.

The 2019 winner, Beverly Fulkerson of Osgood, Ind., won a 3,650-square-foot Montana mountain retreat.

Finally, last year’s HGTV Dream Home winner took home a 3,500-square-foot house valued at more than $2 million in Pittsburgh, Pa.

There’s no word yet on how the last two winners are faring, but the moral of this story is still clear: unless winners of these types of giveaways plan to sell the places they already own and move, they probably can’t afford the hit. On the other hand, selling your winnings – or taking the cash instead – could result in a nice profit.


Voir la vidéo: Le Mistral Gagnant - Morgane (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Esam

    Des analogues sont disponibles ?

  2. Nathalia

    En elle quelque chose est. Maintenant, tout est clair, merci pour l'aide dans cette question.

  3. Akisida

    Cela ne passera pas pour rien.

  4. Wokaihwokomas

    Je veux dire que tu n'as pas raison. Je peux le prouver. Ecrivez moi en MP, on discutera.

  5. Goveniayle

    Et vous pouvez le périphraser?



Écrire un message